L’interprétariat médical & social pour l’intégration

L’interprétariat professionnel médical et social est un outil essentiel dans des situations exigeant une traduction/médiation linguistico-culturelle dans le domaine de la santé, du social et de l’éducation. Il désigne la traduction orale d’une langue à une autre prenant en compte le contexte de l’entretien et l’origine sociale et culturelle des interlocuteurs.

La nécessité de l’interprétariat médical et social est un constat partagé par les professionnels et les pouvoirs publics :

  • pour pouvoir s’exprimer et comprendre les informations est un pré-requis fondamental de l’accès aux droits.
  • pour faciliter la communication entre les personnes immigrées et les professionnels dans le pays d’accueil, permet pour les deux parties, une meilleure compréhension des situations et des cultures des pays d’origine comme du pays d’accueil.

Les fonctions de l’interprète médico-social :

  • intervenir dans un cadre déontologique qui garantit la fidélité, la neutralité et la confidentialité de la traduction ;
  • avoir une parfaite connaissance linguistique du français, de sa langue maternelle ainsi que de sa  culture d’origine ;
  • décoder les mots et les comportements ;
  • traduire des documents administratifs, juridiques et informatifs.

 

Une charte de l’interprétariat médical et social professionnel :

En 2012 l’Asamla et 8 autres associations développant une offre d’interprétariat médical et social ont adopté ensemble une définition commune du métier. Cette  Charte de l’interprétariat médical et social professionnel en France précise la déontologie, les fonctions et les responsabilités des interprètes professionnels. Ce texte est aujourd’hui reconnu comme un document de référence par les pouvoirs publics.

 

charte