Rentrée 21 : découvrir l’Ecole Jean Moulin à Nantes dans 5 langues

Les vidéos de l’école maternelle Jean Moulin à Nantes, conçues à l’ASAMLA en français, ont été doublées et sous titrées par ses interprètes professionnelles en 5 langues : Arabe, Roumain, Russe, Turc, Anglais. Elles permettent aux parents de découvrir les journées de leurs enfants et les professionnels qui les accueillent. 

Un grand merci à toute l’équipe de Jean Moulin et du périscolaire Leo Lagrange Ouest pour leur accueil sans oublier la Ville de Nantes qui a contribué au financement de cette initiative.

Diffusées, depuis la rentrée de septembre 2021, elles seront complétées à la rentrée 2022 par des vidéos de l’école Gustave Roch et de l’école Aimé Césaire en cours de tournage sur l’Ile de Nantes.

Français : 

 

Arabe : 

 

Roumain : 

 

Russe : 

 

Turc :

 

Anglais :

Les langues de l’ASAMLA

Les langues de l'ASAMLA

Vous trouverez ci-après la liste actualisée des langues pour lesquelles vous pouvez solliciter un.e interprète professionnel.le à l’ASAMLA. Pour toute demande vous pouvez nous contacter : 0240485199 ou contact@asamla.org

AmhariqueBambaraEdoKurdePachtoSerbeTurc
AlbanaisBengaliEspagnolLingalaPersanSomalienVietnamien
AllemandCantonaisFarsiMahoraisPeulSoussouUkrainien
AnglaisCroateGeorgienMalgachePolonaisThaïYoruba
ArabeDiariHongroisMalinkéPortugaisTibétainKinyarwanda 
ArménienDiakhantéHindiMandarinRoumainTigréKirundi 
AzériDioulaItalienOurdouRusseTigrigna 
     mise à jour juin 2022 

Recrutement

Vous êtes bilingue, trilingue… polyglotte 😉

... Et vous souhaitez travailler comme interprète médical.e et social.e dans le domaine de santé, du travail social et de l’éducation. Du temps partiel au temps plein ou dans le cadre d’une prestation d’auto-entrepreneuriat, pour des missions ponctuelles ou pour faire carrière à l’ASAMLA nous étudierons avec vous toutes les solutions possibles. 

N’hésiter à nous contacter et nous adresser votre Cv et lettre de motivations à : coordination@asamla.org

A bientôt !

 

 

Faire un don

Faire un don à l’Asamla

Vous pouvez contribuer à l’action de l’Asamla par un don. Quel que soit son montant votre soutien est utile. Vous bénéficierez d’une réduction d’impôt d’un montant égal à 66 % de la somme versée dans la limite de 20 % du revenu imposable. Par exemple pour un don de 42 € votre dépense ne sera que de 14 € après réduction des impôts.

 

Comment faire ?

  • Si vous souhaitez faire un paiement en ligne sur le site sécurisé Hello Asso. Vous pouvez choisir de faire un don ponctuel ou un soutien qui sera prélevé mensuellement sur votre compte. Vous recevrez immédiatement le justificatif pour déduire ce don de vos impôts sur le revenu.

  • Si vous préférez faire un don par chèque : merci d’adresser votre règlement à l’ordre de l’Asamla :

Monsieur le Président de l’ASAMLA
(don exceptionnel)
49-51 Chaussée de la Madeleine
44000 Nantes

Vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’association : tél : 0240485199 / @ : presidence@asamla.org

Adhérer à l’Asamla

L’Asamla est une association officiellement reconnue d’intérêt général. Les adhésions et dons à l’Asamla permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt d’un montant égal à 66 % de la somme versée dans la limite de 20 % du revenu imposable.

2022 : adhérez dès aujourd’hui en ligne

L’ASAMLA existe d’abord par l’engagement et le soutien de ses adhérents. 1 adhésion permet de financer 1 heure d’interprétariat !

Vous choisissez le montant de votre cotisation annuelle (22 € ou 40 €) selon vos moyens et choix. Vous pouvez à tout montant faire un don complémentaire.

  • A réception de votre paiement vous recevrez un justificatif qui vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôts de 66 % des versements effectués (dans la limite de 20 % de votre revenu imposable). Si vous donnez 40 € cela ne vous coûtera en fait que 13.6 € (1.10 € par mois !),
  • L’adhésion est valable pour toute l’année civile 2021,
  • Les adhérent de l’Asamla peuvent assister au CA sur demande et participer aux commissions et projets mis en œuvre. Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous en faire part au 02.40.48.51.99 ou presidence@asamla.org.


Le paiement est entièrement sécurisé
Vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’association : tél : 0240485199 / @ : presidence@asamla.org

2. Vous préférez payer par courrier et chèque :

Compléter le bulletin d’adhésion ci-dessous en y joignant votre règlement à l’ordre de l’Asamla :

Telecharger le Bulletin adhésion Asamla (en pdf)

Adresser le bulletin par voie postale sous pli dûment affranchi avec votre règlement à :
Présidence Asamla (adhésions et dons)
5 Place Anatole France
44000 Nantes

 

L’Asamla s’engage auprès des habitant.e.s de la Ville aux Roses

2019-2020 : une action de l’Asamla pour faciliter l’expression de tous les habitant.e.s de la Ville aux Roses 

Depuis de nombreuses années, l’Asamla intervient à Châteaubriant. Gulseren Ergun y conduit pour l’Asamla de nombreuses initiatives avec les partenaires locaux pour accompagner l’intégration des familles turcophones.

Au côté de l’Etat, la Ville de Châteaubriant et la Communauté de Communes du Castelbriantais se sont engagées pour  la rénovation et le développement du quartier prioritaire de la Ville aux Roses dans le cadre du contrat ville 2015-2020.

La participation des habitant.e.s à cette évolution est un enjeu majeur.

Aussi l’Asamla a mis en œuvre une démarche visant l’expression des femmes et des hommes qui résident et vivent au quotidien sur le quartier.

L’engagement de Gulseren Ergun, intervenante connue par les familles, a permis de recueillir en confiance une diversité de points de vue, en dépassant les éventuelles contraintes linguistiques. Avec l’équipe de l’Asamla elle a piloté une étude sur la base d’un questionnaire et d’entretiens.

Vous pouvez accéder ci-après à la synthèse des résultats de cette démarche.


Des vidéos pour faciliter la rentrée

Des vidéos pour faciliter la rentrée à l’école Bergson de Nantes

Bien se comprendre à l’école, c’est une condition essentielle pour réussir sa rentrée. Aussi l’équipe de l’ASAMLA développe de nouveaux outils pour faciliter le dialogue entre parents et enseignant.e.s.

Par exemple durant la période de confinement liée au COVID, l’ASAMLA a produit des capsules sonores dans différentes langues pour aider les directions et enseignant.e.s des écoles et collège à communiquer.

A la rentrée de septembre 2020, l’ASAMLA a également mené une opération pilote en réalisant une courte vidéo de présentation de l’école maternelle Henri Bergson implantée dans le quartier Malakoff à Nantes.

Les interprètes de l’ASAMLA ont traduit et doublé la présentation de Fabienne Affilé, la directrice de l’école, en 4 langues, arabe, russe, turc, anglais.

Nous avons souhaité proposé un dispositif simple, facile à mettre en œuvre pour un résultat facilement diffusable auprès des familles. Si vous souhaitez utiliser ce type de ressources, aussi dans d’autres langues, dans votre établissement scolaire n’hésitez pas à prendre contact avec l’association.

  • En langue arabe

  • En langue russe

  • En langue turque

  • En langue anglaise

  • En langue française

La médiation interculturelle qu’est ce que c’est ?

La médiation interculturelle

La médiation interculturelle désigne la transmission de connaissances et d’informations entre personnes issues d’origines et de cadres de vie différents. L’objectif est de créer des liens entre la société d’accueil et les migrants pour faciliter leur compréhension de nos pratiques et repères culturels et du fonctionnement des institutions françaises. Cette dynamique se réalise dans une perspective de prévention et de développement local pour l’intégration.

Dans une relation entre les acteurs du soin, de l’éducation ou de de l’accompagnement social les difficultés de compréhension linguistiques sont souvent les premières identifiées. Mais la bonne compréhension de son cadre de vie, des institutions, de son parcours personnel ou familial est aussi un enjeu essentiel dans une perspective d’intégration.

Les médiatrices et médiateurs interculturel-le-s professionnel-le-s de l’Asamla possèdent, outre des qualifications linguistiques d’interprètes des compétences qui leur permettent de contribuer à des projets collectifs pour sensibiliser, informer, mobiliser des personnes migrantes et/ou des intervenant.e.s  bénévoles ou professionnels.

Ces actions visent la sensibilisation et mobilisation des acteurs et des publics immigrés dans une perspective de développement local, de dialogue interculturel, d’accès au droit et d’intégration. C’est en agissant avec les personnes migrantes et la société d’accueil que l’on peut faire évoluer les représentations, diffuser de l’information, et faire reconnaître les droits selon le principe de non-discrimination. Elles visent tout particulièrement :

  • la compréhension de la société et des institutions françaises
  • la prévention et l’éducation à la santé (notamment la prévention des mutilations génitales féminines)
  • l’égalité femmes-hommes
  • le soutien à la parentalité, notamment dans le domaine de la petite enfance et du suivi scolaire
  • l’accompagnement du vieillissement

En pratique : 

​Les médiatrices et médiateurs interculturel-le-s de l’Asamla interviennent à la demande d’institutions, de collectivités, d’entreprises ou d’associations dans le cadre de projets s’inscrivant dans un perspective de prévention, de mieux-être pour les personnes et/ou d’intégration. Les partenaires et l’équipe de l’Asamla conviennent de l’objectif du projet, de son contenu et de son organisation (durée, lieu, logistique…) pour établir un contrat d’engagement.

Au regard de ce contrat d’engagement le coût de l’engagement de l’Asamla et les modalités de financements seront également précisées avant le début de la mission. 

Une évaluation sera réalisée à différentes étapes (calendrier prévu dans le contrat d’engagement) par l’ensemble des parties concernées. Elle pourra déterminer l’arrêt anticipé du projet ou sa modification : ces décisions devront être partagées et pourront motiver un amendement du contrat d’engagement initial        

Les médiatrices et médiateurs de l’Asamla assumeront suivant les projets tout ou partie des contenus et des méthodes d’animation des projets. Le plus souvent il est souhaitable que le partenaire commanditaire contribue auprès de l’Asamla à sa réalisation. Ces temps de médiation viseront tout particulièrement : 

  • conseils et transmissions d’informations
  • des groupes de paroles thématiques
  • des projets de développement local dans un contexte interculturel

Les médiatrices et médiateurs de l’Asamla bénéficient toutes et tous de formations. L’Asamla est responsable de l’assurance de qualité de leur travail.  

Point de vigilance : ne pas confondre médiation interculturelle et médiation des conflits  

Dans des conflits qui présentent des aspects linguistiques et « culturels », la tentation est forte de céder implicitement la tâche de la gestion des conflits aux médiatrices et médiateurs interculturel-le-s. Ce qui est absolument à déconseiller. La médiation de conflits exige des compétences et une expérience spécifiques et n’est généralement pas compatible avec les capacités des médiatrices et médiateurs interculturel-le-s, ni avec leur rôle. L’équipe de l’Asamla est bien sur disponible pour en échanger et rechercher au regard de l’objectif visé la compétence ad’hoc.    

L’Asamla à l’école, au collège, au lycée

L’Asamla à l’école, au collège, au lycée

La réussite scolaire est pour toutes et tous un enjeu majeur. Pour les équipes éducatives et les familles le temps de la scolarité c’est un moment marqué par des enjeux forts, des étapes très sensibles et importantes (orientation…) ou chacun doit bien mesurer les attentes de l’autre. 

Lorsque des difficultés de compréhension linguistiques et culturelles viennent s’ajouter à la complexité et à l’aspect émotionnel inhérents à ces thèmes la communication devient difficile et pèse sur le parcours de l’enfant et/ou du jeune.

En pratique :  

Les enseignant.e.s, les conseiller.e.s principa.les.ux d’éducation, les infirmier.e.s scolaires et/ou les assistant.e.s social.e.s peuvent solliciter les interprètes et médiateurs professionnels de l’Asamla pour construire un contexte de communication adapté et faciliter le dialogue avec les familles. Par exemple à l’occasion :

  • de la réunion de rentrée, de présentation de l’année
  • d’un rendez-vous parents/enseignants en milieu ou fin de trimestre
  • de la réunion d’orientation, le parcours sup…
  • d’une équipe éducative
  • d’un conseil de discipline
  • d’un bilan de santé
  • d’un PAI (Projet d’Accueil individualisé)
  • d’une ESS (Equipe de Suivi et de Scolarité)

Langues : Anglais, Arabe, Albanais, Arménien, Azéri, Farsi, Persan, Pachtou, Dahri, Géorgien, Langues d’Afrique de l’ouest, Roumain, Russe, Serbo-Croate, Somalien, Tigrigna, Turc et Ukrainien.

contact@asamla.org tél. 02 40 48 51 99

A l’école :                                            Au lycée :                                              Au collège :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

documents flyers

« Où me soigner ? «  – flyer du Ministère de la santé et des solidarités disponible dans 13 langues :